Urgent : le service de l’ANR instruit pour arrêter Félix Kabange Numbi*

*Urgent : le service de l’ANR instruit pour arrêter Félix Kabange Numbi*
L’honorable député national élu de Malemba Nkulu, dans le Haut Lomami est poursuivi par les services de l’ANR. Ce dernier serait instruit par certains éléments de ce service de renseignement l’instruction de lui retirer la garde policière commise à la sécurité du ministre honoraire de la santé afin de mettre la fin sur lui, au motif, il aurait incité à la haine, suivant le tweet de l’un des conseillers du Chef de l’Etat, l’ACAJ Georges Kapiamba.
En séjour dans sa circonscription électorale, puis en tant que élu national pour le compte de ses vacances parlementaires s’est imprégné de la réalité du phénomène et épiphénomène Bilanga à Kasumbalesa, l’honorable Félix Kabange Numbi Mukwampa a tapé du poing sur la table : *le FCC ne tolérera plus être le bouc émissaire de l’UDPS*.
Puis, en appeler d’autres communautés vivant dans le Grand Katanga a respecté les autochtones.
C’est tout son péché qu’un plan est savement conçu de son enlèvement en raison de sa libre expression pour avoir dénoncer le comportement des militants et milices de l’UDPS. Cette dernière, dans une vidéo qui circule sur la toile, *Fils Mukoko*, l’un des cerveaux moteurs et membre influent de l’UDPS clame haut et fort, que son parti va procéder à la distribution des armes, et autre de vociférer qu’en 2023, pas d’élections. Félix va régner pendant 20 ans.
Mis en ensemble, ils n’ont jamais été inquiétés ni fait l’objet de poursuites judiciaires, si seulement si, poursuivre ceux qui dénoncent leurs propos outrageants, d’atteinte à le sûreté de l’Etat, comme l’a fait le député national Félix Kabange Numbi Mukwampa, objet d’attaques violentes.

*Pius Romain Rolland*

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *