RDC – Sud-Kivu : En vacances parlementaires, l’honorable Mudekereza prime les brevetés de Erakabare

En vacances parlementaires dans son fief naturel de Kabare Bwirembe, l’Honorable député National Mudekerez Olive a, depuis samedi 29 août courant, participé à la
remise des brevets aux membres de l’association Erakabare.

La remise avait été précédée par une formation assurée par le Professeur Mutabazi, Me Lwaboshi et l’Honorable Mudekereza Olive axée sur l’entrepreneuriat des jeunes et femmes.

Elle avait pour Theme. “Les lois du pays” et le sous theme, developpé par l’élu de Kabare intitulé “Utilisez votre intelligence pour créer la richesse”, en swahili : Tumikisha mayele yako ikuwe utajiri, Bongola mayele nayo ekoma monbogo en lingala; Kolesa obwenge bwawe bube bugale” . Ce,  à travers une maxime bien connue tirée de la sagesse chinoise qui dit : “A prend moi a pécher au lieu de continuer à me donner les poissons “.

Il a démontré que cette maxime s’est appliquée sur le pragmatisme du projet d’une ferme à Walungu dénommée ” one FAMILY one Cobaye “ ce, dans le cadre de sa fondation Mudekereza Nam.
A l’occasion,  l’Honorable Olive a encouragé les lauréats d’imiter son exemple ici à Kabare,  incité les jeunes et femmes de s’investir dans la formation des divers métiers entre autres,  la couture pour les jeunes filles;  la fabrication des paniers et la production agricole pour les femmes.

De la parole aux actes, l’honorable Mudekereza Olive a remis à titre symbolique, une machine à coudre qui vient renforcer son appui aux activités de l’association Erakabare ce, depuis 2016.

Il a aussi acheté une partie de la production de Bikwanga produite par les femmes de ladite association ainsi que leurs paniers tissés localement. Acte de soutien aux activités des membres de l’association Erakabare.

Pour marquer sa générosité, il a fait don de tous les produits achetés sur place à la population de sa circonscription présente à la cérémonie de remise des brevets.

Ceci, pour appuyer l’entrepreneuriat des jeunes filles et femmes vulnérables puis les encourager efficacement à l’autonomie et autoprise en charge.

Par ailleurs, pour soutenir l’économie nationale et la stabilité de la monaie nationale, il a développé un autre sous thème : ” produisons local et consomons local”. Ceci, dans le souci de stabiliser les Franc congolais puis éviter cette économie extravertie.

Pius Romain Rolland

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *