Constant Mutamba: “Marie-Ange MUSHOBEKWA voulait peut-être figurer sur la première ligne pour sa visibilité personnelle”, (Mise au point)

Le nom de madame Marie-Ange MUSHOBEKWA a bel et bien été proposé par son Regroupement politique, G18, comme ça été le cas avec tous les Regroupements membres.

Elle a été personnellement contactée et a indiqué soutenir la déclaration, et son cher « papa Alexis».

Pour éviter le rassemblement de plus de 20 personnes, seul un échantillon de 9 femmes s’est présenté devant la presse pour lire la déclaration.

Elle voulait peut-être figurer sur la première ligne pour sa visibilité personnelle.
La déclaration des femmes du FCC n’engage pas les femmes qui y figurent, mais plutôt les regroupements politiques respectifs auxquels elles appartiennent, qui renouvellent leur soutien au Président ATM.
Chaque Regroupement n’a envoyé qu’un seul nom.

L’intérêt du groupe va au-delà des intérêts individuels.

*Me Constant MUTAMBA*

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *