75ieme Assemblée générale des Nations Unies : Félix Antoine Tshisekedi favorable à la réforme du Conseil de sécurité*

*75ieme Assemblée générale des Nations Unies : Félix Antoine Tshisekedi favorable à la réforme du Conseil de sécurité*

Il ne s’est pas déplacé pour New York, siège des Nations Unies pour ce 75ieme Assemblée générale des Nations Unies.
Le Chef de l’État de la République Démocratique du Congo s’est plutôt adressé à ses homologues via vidéo conférence, ce mardi 22 septembre 2020.
Compte tenu de la pandémie mondiale de la Covid 19 qui a secoué l’humanité entière, la 75ieme Assemblée générale des Nations Unies s’est tenue dans un contexte tout à fait particulier et conditions inhabituelles selon lesquelles, tous les Chefs d’État et de leurs Gouvernements respectifs prononcent leurs discours par vidéo pré-enregistrée.
Pour son compte, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, dans son allocution diffusée sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise, félicité Monsieur Valkan Bozhir, Ambassadeur turc et nouveau président de l’Assemblée générale des Nations Unies, à qui, le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo a présenté ses vœux de succès dans l’accompagnement de son mandat.
Le Président de la République a loué les efforts que chaque pays a su montrer face à la pandémie à Covid19 du fait, d’une forte capacité de résilience en vue de protéger sa population contre cet ennemi mortel, tout en coopérant avec le reste du monde.
Dans cette même logique, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rappelé sa déclaration sur l’Etat d’urgence sanitaire qu’il avait déclaré le 20 mars dernier ce, après avoir créé *la Task Force* à la présidence de la République qu’est une cellule multi-sectorielle de riposte contre la Coronavirus.
A travers son discours, le Chef de l’Etat a saisi l’opportunité de remercier tous *les partenaires de la République Démocratique du Congo pour leur assistance en ce moment difficile que connaît l’humanité entière*.

Quant au chapitre climatique, le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo s’est confié à ses partenaires et a reconnu les effets du réchauffement de la planète qui se font de plus en plus sentir de manière accélérée.

Par ailleurs, a-t-il rappelé que la République Démocratique du Congo sous son organisation, a pris des engagements pour réduire ces émissions de gaz carbonique et atténuer les effets du changement climatique. ” *Nous sommes déterminés à tout faire pour parvenir à la mise en œuvre de nos engagements en faveur du climat par la préservation de nos forêts*, a-t-il fait savoir au cours de son allocution.

Sur le plan sécurité, Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a déploré la situation qui prévaut à l’Est de la République Démocratique du Congo en raison du foisonnement des groupes armés qui sèment la désolation et morts d’homme.
Cependant, il reconnaît que la paix est loin d’être trouvée du fait, qu’il y a encore certains éléments qui ne cessent d’exceller dans leur activisme.
A l’occasion, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo renouvelle son engagement de réduire et combattre l’insécurité dans cette partie de la République Démocratique du Congo. Cette dernière, a-t-il souligné sous son leadership s’implique en faveur du principe d’accroître sa capacité opérationnelle de la Brigade d’intervention, notamment en leur dotant d’unités adaptées à la guerre qui lui imposent l’activisme des groupes armés.
En conclusion, le Président de la République a réitéré son appel urgent en *faveur de la réforme du Conseil des sécurité des Nations Unies afin de rendre cet organe plus transparent et démocratique*.
Pourquoi de cette réforme appelée de tous ses voeux par le successeur de Joseph Kabila Kabange ?
Elle devrait tenir compte des injustices que ne cessent de subir l’Afrique chaque année dans sa représentation tant au sein du Conseil de sécurité, que dans les différentes organisations internationales du système des Nations Unies.

*Pius Romain Rolland*

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *