22 septembre 1974- 22 septembre 2020, 46 ans après, Mobutu présentait Mohamed Ali et Georges Foreman au public zaïrois*

*22 septembre 1974- 22 septembre 2020, 46 ans après, Mobutu présentait Mohamed Ali et Georges Foreman au public zaïrois*

Comme si c’était aujourd’hui, le 22 septembre 1974, presque 46 années passées, Joseph Désiré Mobutu, 9 ans après sa prise de pouvoir, il présenta deux légendes de l’art noble, la boxe.
Il s’agissait de Mohamed Ali et Georges Foreman, au Stade Tata Raphaël, dit Stade du 20 mai.
L’histoire légendaire commença en début septembre 1974 lorsque Monsieur Donald King, dit Don-King, un Afro-américain âgé à l’époque de 40 ans, très connu dans l’univers des promoteurs de la boxe aux États Unis d’Amérique, décide de frapper un grand coup par l’organisation du plus grand combat du siècle, un championnat du monde qui va opposer le nouveau champion du Poids lourds Georges Foreman, et son prédécesseur déchu de son trône pour refus de participer à la guerre de Vietnam, Mohamed Ali, désireux de reconquérir son trône.
L’Angleterre de la Reine Elisabeth mord en premier lieu à l’hameçon et semble intéresser par ce championnat.
Fort de son succès diplomatique, mais également son triomphe à la Coupe d’Afrique des Nations, le Zaïre battait la Zambie en finale par le score de 2-0, Joseph Désiré Mobutu met la machine diplomatico-sportive en marche et arrache l’organisation de ce championnat mondial à l’Angleterre.
Le Zaïre de Mobutu accepte d’accueillir le combat dit du siècle et de prendre en charge l’intégralité des dépenses.
Le Maréchal Mobutu voit dans ce combat l’occasion de promouvoir et faire connaître son pays au monde, d’accentuer le culte de sa personnalité et de présenter l’Afrique sous un jour flatteur aux yeux du monde.
Le succès de Mobutu transcende les continents, les critiques fusent et l’affaire est conclue. Le combat entre Georges Foreman et Mohamed Ali aura lieu à Kinshasa, la capitale du Zaïre à l’époque, à la date du 25 septembre 1974.
Avec le décalage horaire, ce combat à lieu à 3h du matin, heure de Kinshasa, et le lieu historique de ce combat du siècle est le Stade Tata Raphaël dit Stade du 20 mai, dans la Commune de Kalamu.
Ce 25 septembre 1974, aux cris de *Ali boma ye* Mohamed Ali retrouve son titre en battant Georges Foreman au huitième round par un K.O.

Cet événement fut transmis en direct par l’Office Zairois de Radio Télévision, OZRT en sigle, aujourd’hui, la Radio Télévision Nationale Congolaise, RTNC en sigle.
*Pius Romain Rolland*

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *