IGF/Kongo-Central : Alingeti livre Atou au parquet !

IGF/Kongo-Central : Alingeti livre Atou au parquet !
  1. IGF/Kongo-Central : Alingeti livre Atou au parquet !

Les jours du gouverneur du Kongo-Central, Atou Matubwana Nkuluki, sont en danger à la tête de la province. Et pour cause ! Les conclusions des auditions et de l’enquête menées par l’Inspection générale des finances(IGF) ont ouvert un nouvel épisode de ce feuilleton.

En effet, dans une correspondance adressée au Procureur général près la Cour de cassation, l’Inspecteur général chef de service Jules Alingete présente Atou Matubwana Nkuluki comme auteur principal d’importants détournements des deniers publics au Kongo-Central.

Atou Matubwana a donc volé de caisse du Trésor Public 6.116.626.205,00 FC (francs congolais six milliards cent seize millions six cent mille deux cent cinq), équivalent de 3.058.313,1025 USD au taux actuel.

Plusieurs autres collaborateurs du gouverneur se retrouvent dans le collimateur de l’IGF et mis à la disposition de la justice. Dans le lot, il y a notamment le directeur de cabinet Nzeza Zi Ngeti Claude; le secrétaire particulier du gouverneur, Samba Tanuemino Pathy, et l’assistant du gouverneur Kheme Fuka Unzola qui ont retiré la somme de 11.356.296.500 FC auprès du comptable public principal Code 0622. Cela, sans soubassement. L’IGF fait savoir, dans une _note de l’officier de police judiciaire_, que “cet argent a pris une autre destination que les véritables destinataires qui sont les services civils, militaires et de sécurité”.

Dans les mailles de l’IGF figure également le comptable public principal Code 0622, Jean-Willy Mafuala N’Sila. Lui, a empoché, selon ses aveux reportés par le rapport d’enquête, 2.664.348.327,00 FC.

Au regard des faits établis, l’IGF émet le vœux de voir ces responsables répondre devant la justice.

Reste à savoir si le procureur général près la Cours de cassation sera en mesure de vaincre le gouverneur Atou Matubwana, un habitué des cours qui a su tourner en ridicule plusieurs prétoires et des lois. Dossier à suivre.

Partager ceci :

Berka News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *