RDC-Politique: Martin Fayulu instaure son cabinet pour la réappropriation de la souveraineté du peuple

C’est en exécution de sa promesse faite lors de son discours  à la Nation le 30 décembre dernier que Martin Fayulu a instauré ce mercredi 20 janvier un cabinet pour accompagner le peuple congolais dans la réappropriation  de sa souveraineté.

Ce cabinet sera notamment chargé d’intensifier la mobilisation du peuple congolais autour de sa proposition de sortie de crise.

Le susdit cabinet est une équipe dynamique composée d’anciens et nouveaux en politique, des jeunes, des technocrates, des membres de la société civile et de la diaspora dont les noms des membres restent confidentiels pour des raisons de dispositifs organisationnels, strategiques et opérationnels.

« Ce cabinet travaillera d’arrache-pied pour intensifier la mobilisation du peuple autour de la proposition de sortie de crise du président élu, de manière à déclencher sa mise en oeuvre et permettre aux parties prenantes d’entreprendre consensuellement des reformes institutionnelles profondes, urgentes et nécessaires. Ces reformes porteront notamment sur la Commission électorale (CENI); la Loi électorale : la Cour constitutionnelle : l’Armée, la Police et la Sécurité ; la Lutte contre la corruption; ainsi que la Justice et les Droits humains», a annoncé Jean-Claude Mwalimu, le Directeur de Cabinet de Martin Fayulu.

Jean-Claude Mwalimu précise que ce cabinet n’est pas un gouvernement parallèle, mais une équipe de combat avec deux axes principaux dont l’axe de gestion sectorielle et l’axe opérationnel.

En outre, Jean-Claude Mwalimu indique que les actions du cabinet seront guidées par les dix principes suivants : la souveraineté du peuple ; la vérité des urnes ; le respect de la Constitution et des lois de la République ; l’intégrité du territoire national ; la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption ; l’indépendance de la justice ; la lutte contre les antivaleurs ; la promotion de l’état de droit et le respect des droits humains ; le bien-etre et la prospérité des congolais ; l’égalité des chances entre congolais.

Epaphras Kanku 

Partager ceci :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *