Couvre feu à Kinshasa, les kinois disent non à Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi

*Couvre feu à Kinshasa, les kinois disent non à Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi*

Décrété et débuté pour ce vendredi 18 décembre, à 17 jours de la nativité de Noël, le couvre feu de Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi pour lutter contre la Covid19 n’attire pas l’unanimité à Kinshasa.
Annoncé de 21h à 5h du matin, les kinois plus particulièrement les habitants de Tshangu opposent un non catégorique au Chef de l’Etat. Ils estiment que le Chef de l’Etat après ses multiples violations de la Constitution, ne peut les prendre en otage surtout que la Covid19, argumentent-ils est entrée par la Présidence de la République.

Suivant la Constitution de la République Démocratique du Congo, le couvre feu est décrété lorsque le pays est en guerre, en État de siège et/ou en urgence sanitaire.

Cependant, les moscovitchs comme ils aiment qu’on les appelle, n’attendent pas de cette oreille. Malgré la patrouille policière, ils s’adonnent à la moquerie à chaque passage et promettent de résister jusqu’à pousser le Chef de l’Etat à retirer cette décision impopulaire.

Depuis Tshangu à l’Est de Kinshasa
*Pius Romain Rolland*

Partager ceci :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *